Sélectionner une page

Lors de la protohistoire européenne, les celtes ont constitué un groupe de populations indo-européennes. Les membres du groupe parlent des langues celtiques et présentent une certaine unité culturelle, bien que les interactions culturelles de l’Europe celtique ancienne soient incertaines et controversées. Voici quelques traditions celtiques.

La musique celtique

La musique celtique est une forme d’expression artistique profondément enracinée dans l’histoire et la culture des peuples celtes. Les origines de la musique celtique remontent à l’âge du bronze, il y a plus de 4 000 ans. À cette époque où les peuples celtes ont commencé à migrer vers l’Europe occidentale, la musique celtique était un élément central de leur quotidien. Elle était jouée lors de fêtes, des mariages, des cérémonies religieuses et même pendant les batailles.

Avec le temps, cette musique traditionnelle a été influencée par les cultures et les traditions des peuples avec lesquels les Celtes ont été en contact. Il s’agit notamment des Romains, des Vikings et des Anglo-Saxons. Malgré ces influences externes, la musique celtique a su préserver son essence unique. Aujourd’hui, cette musique est présentée comme provenant des pays comme l’Irlande, l’Écosse et le Pays de Galles, connus comme les pays celtes. Parcourez le site instrumentceltique.fr pour découvrir les instruments typiques de la musique celtique, irlandaise, bretonne ou encore écossaise.

Les celtes pratiquaient volontiers le sacrifice humain

Que ce soit en France ou en Irlande, les Celtes ne possédaient pas de temples à proprement parler. Leurs sacrifices ont eu lieu dans la nature, conformément à leurs croyances. En Irlande, c’est Saint-Patrick qui a pu mettre fin à cette pratique. Selon des sources, il aurait inventé la bière et aurait enivré tous les Celtes de manière à ce qu’au bout de 10 pintes, plus personne n’eut envie de sacrifier qui que ce soit.

Les celtes sacrifiaient des animaux

C’est également Saint-Patrick qui a mis un terme aux sacrifices des animaux. Pour rappel, il est un évangélisateur. C’est lui qui a donné une explication du concept de Sainte Trinité aux Irlandais, chassant tous les serpents du pays du même coup. Les serpents sont le symbole des rites polythéistes celtiques.

Le rite de naissance

Le rite de naissance est aussi une tradition celtique. Les Celtes allumaient des feux pour le 1er mai pour la Beltaine. Cette date est la troisième des quatre grandes fêtes religieuses celtiques. La fumée tient chez les celtes un rôle purificateur. Il est capable de fertiliser la terre pour favoriser de meilleures récoltes. Mais le 1er mai voyait aussi plusieurs femmes traverser les flammes pour avoir des enfants.